Paroles d’anciens élèves

Accueil/ Paroles d’anciens élèves

La visite du lycée

« Je suis venue visiter le lycée avec ma classe pour choisir quelle orientation irait mieux pour moi. Puis, je suis venue passer toute une journée au lycée pour voir comment se passaient les cours.
Puis je suis venue avec ma mère et ma référente, pour leur montrer les raisons de mon choix. Ce qui me plait, c’est que je suis avec des jeunes valides et je suis intégrée dans une classe, avec des jeunes de mon âge.  Je voulais intégrer des cours avec des jeunes valides. »

Anaëlle


Le premier jour du stage en entreprise

« J’avais peur car je n’avais jamais fait de stage. J’ai effectué mon premier stage à « footsal », lieu que j’ai trouvé par l’intermédiaire de la directrice pédagogique de l’IEM qui m’a aidé dans ma recherche car elle connaissait cette structure.
J’ai pu ainsi allier ma passion, le football, avec ma scolarité. »

Alexis

 

« J’ai eu du mal à trouver un stage car dans ma lettre de motivation, j’ai mis que j’étais reconnue « travailleur handicapé ». Je pense que c’est pour cela que j’ai eu vraiment du mal à trouver un stage.
Mon professeur de commerce a sélectionné dans son carnet d’adresses des entreprises qui pouvaient m’accueillir. Grâce à l’aide de mon professeur j’ai pu finalement trouver un terrain de stage. »

Loyola

 

La rentrée scolaire

« J’étais très stressée ce jour-là. Quand je suis entrée dans la classe, j’ai vu qu’on me regardait et j’avais envie de me faire toute petite à l’intérieur. De plus, c’était la première fois que je voyais mon Auxiliaire de Vie Scolaire qui était un homme alors que jusque-là, dans ma scolarité, j’avais toujours été accompagnée par des femmes. »

Grâce

 

L’intégration dans la classe

« Les premiers mois ont été un peu durs car je ne connaissais pas le milieu scolaire ordinaire. Pour la première fois de ma vie, j’ai été à l’école, comme les autres, car j’apprends la même chose que tout le monde. Mon intégration dans la classe a été un peu stressante car il y avait beaucoup d’élèves. Mais cette année, je prépare le baccalauréat. »

Ptissam

 

Sortie scolaire

Le jour de la sortie à Bruxelles, afin de pouvoir le mettre dans les soutes du bus, je suis venue en fauteuil manuel. Cela m’a changé car je n’ai plus beaucoup l’habitude d’avoir besoin d’aide pour me déplacer. Au final, cela ne m’a pas gêné car il y avait toujours quelqu’un pour m’aider. Ce que j’ai préféré, pendant cette journée, c’est le quartier libre. J’ai pu apprendre à connaitre d’autres élèves du lycée. Pendant que nous mangions, un homme jouait de l’accordéon. Après le déjeuner, je suis partie avec les filles de ma classe voir les magasins de vêtement. »

Grâce

« Avec ma classe de 1ère bac pro accueil, nous nous sommes rendus à Marcq-en-Baroeul pour préparer un événementiel sportif : les championnats de jujitsu. Il s’agissait de visiter les locaux afin de repérer les lieux pour organiser l’accueil le lendemain.
J’ai rencontré quelques problèmes avec les transports en commun. Pour monter et descendre du tramway il y a une petite marche qui transformait la montée en exploit sportif pour moi.
Heureusement, il y avait un AVS qui m’a aidée et ainsi j’ai pu participer à la sortie. »

Loyola

 

Le jour de l’examen

« Si vous vous demandez comment se passent les examens pour les personnes à mobilité réduite, je vais vous l’expliquer. Pour moi, par exemple, j’ai passé mes épreuves dans une salle à part avec un Auxiliaire de Vie Scolaire. Il me lit les textes, les documents et il m’aide à écrire les réponses que je lui dicte. Comme je disposais d’un aménagement d’examen, cela m’a permis aussi de bénéficier d’un tiers-temps. Par exemple si l’épreuve dure 1 heure, je dispose d’1 heure et 20 minutes pour le travail qui m’est demandé. »

Alexis